• Panda Jones

Et Jupiter Phaeton créa Panda Jones Éditions.



Au commencement, il y avait…


Au commencement, il y avait Jupiter Phaeton. Mais si, tu sais, l’autrice déjantée, qui te publie des romans à la pelle, qui tue du personnage principal façon Terminator, qui promène ses chiens et a un solide problème avec le chocolat chaud… C’est bon, tu situes ?


Voilà, donc je disais, au commencement, il y avait Jupiter Phaeton. En l’an de grâce 2018, elle quitte son CDI pour se lancer en écriture. Dans la foulée, elle publie le premier tome de Ryvenn, crée sa microentreprise et, quelques mois plus tard… Le drame ! Enfin, le drame… Façon de parler. Dès la première année, elle dépasse les plafonds de revenus autorisés pour une microentreprise, plafonds instaurés par la Haute Instance du Rubik’s Cube (aka l’administration française).



Mais notre Jupiter n’est pas du genre à se laisser dépasser par les événements. Non, c’est elle qui les dépasse, les événements. Na. Alors, puisqu’il faut changer de statut juridique pour continuer à publier des romans trop fun avec beaucoup trop d’action et de machiavélisme, elle se dit : « Hey, mais pourquoi ne pas créer une maison d’édition ? »


Et ce que Jupiter dit, Jupiter le fait.


Elle ouvre donc sa maison d’édition, sans pour autant penser, au départ, à publier d’autres auteurs qu’elle-même. Elle l’appelle Panda Jones, parce que… eh bien, parce que « My name is Jones, Panda Jones. » Voilà. Germe alors l’idée folle de structurer ses parutions en collections, comme si Panda Jones était le chef de toute une famille de super-héros qui gèrent chacun une collection (on t’en parlera tout bientôt, de ces collections, ne t’inquiète pas).


Un jour, lors d’un live, Jupi dit, comme ça : « Mais, hey, envoyez donc vos manuscrits si vous avez besoin de conseils ! On va créer un comité de lecture, la fameuse Poulpi Academy, pour aider les auteurs. C’est-y pas une super bonne idée, ça ? » Et les manuscrits commencèrent à affluer, tout comme les mails d’auteurs souhaitant être publiés chez Panda Jones.



Et c’est ainsi que les premiers auteurs furent signés, et que leurs romans s’apprêtent aujourd’hui à débarquer dans vos liseuses et sur vos étagères. Chez Panda Jones, on a eu à cœur de tout faire pour que ces histoires aient le meilleur départ possible et d’accompagner au mieux leur créateur.


Derrière tout ce processus, il y a évidemment la Poulpi Academy et une PandaTeam en bambou armé. Mais ça, ce sont d’autres histoires, que nous te conterons une prochaine fois…


Panda Jones

gif